Cameron Crozman devient rapidement un des violoncellistes les plus renommés du Canada. Jouant sur le violoncelle Stradivarius “Bonjour” de v. 1696 et l’archet Adam “Shaw” de v. 1830 généreusement prêtés par la Banque d’Instrument du Conseil des Arts du Canada, il est félicité pour son expressivité, sa polyvalence et sa technique remarquable. 

Se produisant régulièrement en Amérique du Nord et en Europe, ses engagements lui ont amené aux salles les plus prestigieuses, dont le Centre d’art oriental de Shanghai, la Philharmonie de Berlin, la Philharmonie de Paris, le Mann Centre de Philadelphia, la Maison Symphonique de Montréal et le Centre National des Arts du Canada. Il a joué des concerti avec l’Orchestre des lauréats du Conservatoire, l'Orchestre Symphonique de Kitchener-Waterloo, l’Orchestre Philharmonique de Hamilton, Orchestra London et l’Orchestre Symphonique de Cambridge. En 2012, il a joué le Concerto de Dvorak avec l’Orchestre National des Jeunes du Canada sous la direction d’Alain Trudel lors de leur tournée du Canada et des États-Unis.

Au cours d’une saison 2016-2017 multifacette, Cameron est notamment parmi les 6 violoncellistes sélectionnés pour participer à la troisième saison de la Classe d’Excellence de Gautier Capuçon à la Fondation Louis Vuitton. Il a récemment donné d’un nouveau concerto pour violoncelle et orchestre de chambre par Daniel Alvarado et se produira en récital à la Grande Salle Pierre Boulez de la Philharmonie de Paris. Il se joindra également à l'Ensemble court-circuit pour un concert de musique de chambre au Frontier Festival à Birmingham. Ses engagements au Canada incluent des concerts à Toronto, Montréal et London avec le pianiste Philip Chiu ainsi que des performances et un enregistrement des Rhapsodies Hébraïques du compositeur canadien Srul Irving Glick à Toronto. En automne 2017, il retrouvera Philip pour une tournée de l'Est du Canada avec Jeunesses Musicales Canada.

Cameron a été invité à participer à plusieurs concours internationaux, et est lauréat des concours OSM Standard Life et le Concours Eckhardt-Gramatté. Il est le plus jeune récipient du Prix Michael Measures du Conseil des Arts du Canada et était un des 12 violoncellistes choisis pour concourir en 2014 au Grand Prix Emanuel Feuermann de l’Académie Kronberg.

Passionné par la musique de chambre, Cameron joue aux côtés d’éminents musiciens, dont James Ehnes, André Laplante, Huw Watkins, Denis Pascal et les membres des quatuors Tokyo, Saint-Lawrence et New Orford. Il est également membre du Trio Guermantes, qui vient récemment de compléter une tournée nationale de la Chine. Cameron est régulièrement invité à se produire dans des festivals en Europe et au Canada, dont le Festival de musique de chambre d’Ottawa, le Festival de Musique de Chambre de Montréal, le Festival de violoncelle de Beauvais, le Musica Nova Helsinki, Musique de Chambre à Giverny ou le Festival de Musique de Chambre de Toronto.

Cherchant toujours à faire de nouvelles découvertes, Cameron est captivé par la musique de son temps. Il dialogue et travaille régulièrement avec des compositeurs vivants et a un intérêt particulier pour le partage de la musique canadienne avec le reste du monde, donnant la création européenne de plusieurs pièces. Sa fascination pour de nouvelles méthodes de création lui a mis à la rencontre de la musique électronique, et, travaillant au légendaire IRCAM, il a donné la création mondiale d’une pièce pour violoncelle et électronique live du compositeur Frédéric Lebel.

Cameron obtient son Prix de Violoncelle du Conservatoire de Paris avec les félicitations du jury dans la classe de Michel Strauss et Guillaume Paoletti. Il poursuit actuellement un Diplôme d’Artiste-Interprète en création et répertoire contemporain au Conservatoire, ainsi que des études de musique de chambre dans la classe de Claire Désert et Ami Flammer. Auparavant, Cameron a été élève de Paul Pulford au Canada. Il a participé à des master classes données par des violoncellistes légendaires, tels que Janos Straker, Anner Bylsma, Lawrence Lesser, Tsuyoshi Tsutsumi, Gary Hoffman, Richard Aaron, Lawrence Lesser, et Colin Carr.

Cameron est très reconnaissant envers le Conseil des Arts du Canada et la fondation Sylva Gelber pour leur soutien à l’égard de ses divers projets.

Mise à jour 2/12/2016